Outils pour utilisateurs

Outils du site


quelsarguments

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

quelsarguments [2015/09/27 14:37]
romainlalande créée
quelsarguments [2015/09/27 17:40] (Version actuelle)
romainlalande
Ligne 2: Ligne 2:
  
 Pour convaincre les futurs participants ou organisateurs,​ puis pour que chacun puisse convaincre à son tour son réseau, voici un début d'​argumentaire,​ à compléter au fil de l'eau. Pour convaincre les futurs participants ou organisateurs,​ puis pour que chacun puisse convaincre à son tour son réseau, voici un début d'​argumentaire,​ à compléter au fil de l'eau.
-Des exemples 
  
 +==== Des exemples ====
  
-    ​Des choses d'​accroche / des exemples de ce que ça a produit ailleurs+  * Des choses d'​accroche / des exemples de ce que ça a produit ailleurs 
 +  * Histoire vers wikipedia : on peut relier à des centres d'​intérêt pour que les gens contribuent,​ discutent de ce qu'ils connaissent des communes 
 +  * Geographie : chemins de randonné 
 +  * Ressortir les particularité : à Chéméré les lieux dits ne sont pas des villages (10 maisons) mais à chaque fois des fermes uniques. On s'est demandé ourquoi : jeu des héritages. 
 +  * Valider, infrmer des on-dit ou découvrir des choses insolites
  
-    Histoire vers wikipedia : on peut relier à des centres d'​intérêt pour que les gens contribuent,​ discutent de ce qu'ils connaissent des communes 
  
-    Geographie : chemins ​de randonné+==== Des arguments ==== 
 +**"​Ouvrir nos données, sans avoir les éléments ​de contexte précis, ça amène de mauvaises interprétations,​ surtout pour les finances de la ville":​** ​
  
-    Ressortir les particularité : à Chéméré ​les lieux dits ne sont pas des villages (10 maisons) mais à chaque fois des fermes uniques. On s'​est ​demandé ourquoi : jeu des héritages.+  * Les données sont déjà accessibles ​à ceux qui veulent (mais plus difficilement 
 +  * Ces incompréhensions,​ mauvaises interprétations sont déjà là, rendre plus accessible ​les informations ​ne l'​accentuera ​pas 
 +  * Cela permettra ​à ceux qui cherchent et s'​intéressent déjà à ces informations d'y accéder plus facilement, et justement à avoir plus d'​éléments de contexte 
 +  * C'​est ​support à discussions là où on est actuellement dans les "​on-dit",​ dans la rumeur. En donnant accès aux faits et à un maximum d'​éléments de contexte, on rend possible le débat et on remets en cause les imaginaires biaisés.
  
-    Valider, infrmer des on-dit ou découvrir des choses insolites 
  
 +**"​Réfléchir sur les détails de où je mets mes données et ce qui se passe quand je passe par google map, c'est impossible, on ne peux pas etre fin technicien de tout, c'est un métier"​
 +**
 +  * Le numérique est partout, c'est un fait. Tant dans l'​automobile que dans l'​ordinateur que dans la vie d'une commune. Le numérique et la compréhension de ses grandes lignes devient un savoir de base au même titre que lire, écrire et compter (notion de littératie numérique).
 +  * Pas besoin d'​entrer dans le technique en profondeur et dans le savoir de technicien, simplement comprendre les grands enjeux qui sous-tendent nos usages pour faire des choix en tant "​qu'​utilisateur intelligent"​.
  
  
-Des arguments+**"Ca ne sert à rien d'​ouvrir,​ ou de passer sur OpenStreetMap par exemple, on est une petite ville et on en aura pas l'​usage"​**
  
- "​Ouvrir nos données, sans avoir les éléments ​de contexte précis, ça amène de mauvaises interprétations,​ surtout pour les finances de la ville": ​+  * Liste à puceouvrir c'est simplement permettre à ceux qui en ont les compétences et l'​envie ​de pouvoir réutiliser librement. C'est une mission d'​intérêt collectif.
  
-    Les données sont déjà accessibles à ceux qui veulent (mais plus difficilement 
  
-    Ces incompréhensionsmauvaises interprétations sont déjà là, rendre ​plus accessible les informations ​ne l'accentuera ​pas+**"On risque une perte de contrôle en passant à quelque chose qu'on ne connait pas. Ouvrir et passer à du librecela nous contraint à utiliser des outils ​plus compliqués on risque de faire des erreurs."​** 
 +  * Passer à du libre, c'est justement se dégager de contraintes imposées qu'​on ​ne maîtrise pas et réccupérer son droit à effectuer nos propre choix. Cela augmente le pouvoir d'agir. 
 +  * On a une sensation de perte de controle car on est habitué justement à des usages contraints, qu'on a pas choisis, et cela provoque un faux sentiment de sécurité et de maîtrise. Ouvrir et passer à du libre, c'est augmenter son pouvoir d'agir et reprendre le controle ! 
 +  * Il y a toujours un temps d'​apprentissage,​ comme avec les outils et usages auxquels vous etes habitués, ce n'est pas réellement plus compliqué.
  
-    Cela permettra à ceux qui cherchent et s'​intéressent déjà à ces informations d'y accéder plus facilement, et justement à avoir plus d'​éléments de contexte 
  
-    C'​est ​support à discussions là où on est actuellement dans les "​on-dit"​dans la rumeur. En donnant accès aux faits et à un maximum ​d'éléments de contexteon rend possible le débat et on remets en cause les imaginaires biaisés.+**"​Libérer c'​est ​s'​exposer. Le libre ça nous enlève la maîtrise exlusive, ​on perd les gens, d'autres pourraient nuire ou détruirece n'est pas une solution sécuriséeC'est ouvrir la porte à n'​importe quoi"​**
  
- +  * La contribution d'un nombre maximal de gens est toujours plus sûr et qualitatif que la contribution de quelques uns. 
-"​Réfléchir sur les détails de où je mets mes données et ce qui se passe quand je passe par google map, c'est impossible, on ne peux pas etre fin technicien de tout, c'est un métier"​ +  ​* ​Les nuisibles sont minoritaires et dans la masse on ne les remarque pas quand on regarde la qualité. 
- +  ​* ​La diversité est toujours plus viable. Elle permet de s'​adapter (résilience),​ dans la nature comme dans le numérique (choix de disponibilité/​d'​ouverture / de décentralisation des données). Ona pas une unique porte d'​entrée mais de plus nombreuses.Le jour où Google Map ferme on a plus rien comme données carto par exemple.
-    Le numérique est partout, c'est un fait. Tant dans l'​automobile que dans l'​ordinateur que dans la vie d'une commune. Le numérique et la compréhension de ses grandes lignes devient un savoir de base au même titre que lire, écrire et compter (notion de littératie numérique). +
- +
-    Pas besoin d'​entrer dans le technique en profondeur et dans le savoir de technicien, simplement comprendre les grands enjeux qui sous-tendent nos usages pour faire des choix en tant "​qu'​utilisateur intelligent"​. +
- +
- +
-"Ca ne sert à rien d'​ouvrir,​ ou de passer sur OpenStreetMap par exemple, on est une petite ville et on en aura pas l'​usage"​ +
- +
-    ouvrir c'est simplement permettre à ceux qui en ont les compétences et l'​envie de pouvoir réutiliser librement. C'est une mission d'​intérêt collectif. +
- +
- +
-"On risque une perte de contrôle en passant à quelque chose qu'on ne connait pas. Ouvrir et passer à du libre, cela nous contraint à utiliser des outils plus compliqués on risque de faire des erreurs."​ +
- +
-    Passer à du libre, c'est justement se dégager de contraintes imposées qu'on ne maîtrise pas et réccupérer son droit à effectuer nos propre choix. Cela augmente le pouvoir d'​agir. +
- +
-    On a une sensation de perte de controle car on est habitué justement à des usages contraints, qu'on a pas choisis, et cela provoque un faux sentiment de sécurité et de maîtrise. Ouvrir et passer à du libre, c'est augmenter son pouvoir d'agir et reprendre le controle ! +
- +
-    Il y a toujours un temps d'​apprentissage,​ comme avec les outils et usages auxquels vous etes habitués, ce n'est pas réellement plus compliqué. +
- +
- +
-"​Libérer c'est s'​exposer. Le libre ça nous enlève la maîtrise exlusive, on perd les gens, d'​autres pourraient nuire ou détruire, ce n'est pas une solution sécurisée. C'est ouvrir la porte à n'​importe quoi"​ +
- +
-    ​La contribution d'un nombre maximal de gens est toujours plus sûr et qualitatif que la contribution de quelques uns. +
- +
-    ​Les nuisibles sont minoritaires et dans la masse on ne les remarque pas quand on regarde la qualité. +
- +
-    ​La diversité est toujours plus viable. Elle permet de s'​adapter (résilience),​ dans la nature comme dans le numérique (choix de disponibilité/​d'​ouverture / de décentralisation des données). Ona pas une unique porte d'​entrée mais de plus nombreuses.Le jour où Google Map ferme on a plus rien comme données carto par exemple.+
quelsarguments.txt · Dernière modification: 2015/09/27 17:40 par romainlalande